Commentaires des médias et des artistes

retour au menu
















Entrevue à l’émission Panorama, TFO





 

MEDIA


Life’s drama staged on canvas

Plays should not tell you too much about a character or a plot-line. That’s what imagination is for. A good playwright makes his or her audience work. Demers’s paintings operate in a similar way.

They force you to write your own script.

Paul Gessel, The Citizen, Ottawa, September 16, 2004


De la scène à la toile

Suzon Demers a, avec un formidable talent et une émotion à fleur de peau, restitué sur le canevas l’essence d’autant de personnages tirés de la dramaturgie franco-ontarienne contemporaine. {...} Un projet ambitieux exécuté avec brio. [...] une charge émotive qui vient nous troubler et nous éblouir tout à la fois [...] une exposition à voir et à revoir.

France Pilon, Le Droit, Ottawa,  le 18-19 septembre, 2004

ARTISTES


Pénétrer dans l’univers de Suzon Demers, c’est entrer au coeur même de l’humanité, par le biais d’âmes théâtrales silencieuses, pourtant bien vibrantes [...] ses toiles font écho à sa quête intérieure: elles affichent son questionnement et son empathie. L’abandon et la sincérité que cette artiste peintre déploie dans ses oeuvres nous troublent.

Annick Léger, comédienne, Préface, Des planches à la palette, 2004


Suzon Demers exploite des couleurs vives, voire féroces;

un rythme endiablé se dégage des formes et des lignes proposées; et, surtout, par-dessus tout, elle imagine des figures parfois grotesques, parfois déformées par

un trop-plein d’émotion.

Joël Beddows, Directeur artistique

Théâtre la Catapulte, Introduction, Des planches à la palette, 2004